Candidature sans diplôme, Recherche d'emploi

Les secteurs qui recrutent sans diplôme

À l’heure actuelle, trouver un emploi n’est pas de tout repos, d’autant plus si l’on ne possède pas de diplôme ou formation. Votre CV n’est pas assez complet car vous n’avez pas de qualification ? Rien n’est perdu, car il est encore possible de trouver du travail, rien qu’avec un niveau baccalauréat, le tout est de savoir organiser son CV pas à pas et de se poser les bonnes questions.

Il vous est toujours possible de rebondir et de faire une formation, et ce, à n’importe quel âge. Néanmoins, sachez que les secteurs comme la sécurité, l’hygiène, l’accueil, la vente, l’hôtellerie ou le bâtiment recrutent sans aucune exigence spécifique. Bien que ces métiers ne soient – parfois – pas aussi bien rémunérés que les professions demandant un diplôme, ils sont un excellent point de départ pour une possible évolution. Avez-vous déjà songé à travailler depuis chez vous ? Certaines professions ne demandent pas de diplôme, mais juste un peu de savoir-faire.

Le secteur de la construction

Ce secteur englobe plusieurs métiers différents tels que la maçonnerie, la peinture, la plomberie, etc. Il était déjà en 2013 un secteur prolifique, a connu une hausse en 2016 et les prévisions pour 2017 s’annoncent encore meilleures ! La plupart des salariés du BTP travaillent en alternance, pour répondre aux besoins du marché. Il y a donc des perspectives d’évolution intéressantes pour ceux qui veulent se former. Grâce au regain d’activité, ce secteur continue de recruter des agents qualifiés !

Le secteur de l’hygiène et de la propreté

C’est un secteur qui n’attire pas les jeunes mais c’est en tout cas un excellent tremplin car il offre de véritables opportunités d’emplois évolutifs et recrute des candidats sans formation ou avec un CAP. En effet, les candidats sont formés car ce métier ne s’improvise pas. Il y a, en réalité, des techniques à prendre en compte. De plus, le secteur de l’hygiène englobe plusieurs corps de métier : agent qualifié en ultra propreté, manager chargé du développement commercial, agent d’entretien, etc. et offre des débouchés intéressantes à ceux qui veulent évoluer. Ce secteur est fort d’un taux de pérennisation des contrats : plus de 80% des salariés du secteur de la propreté sont employés en CDI.

Le secteur du service à la personne

C’est un secteur qui offre un ensemble d’activités très large, c’est pourquoi il représente une grande partie de l’économie française. De la garde d’enfants, à l’assistance de personnes âgés, c’est un marché porteur qui englobe 26 métiers différents et donne du travail à plus d’1,1 million de personnes.
S’il n’est pas nécessaire d’avoir un diplôme pour exercer, certaines activités demandent toutefois une qualification, notamment les métiers tournés vers l’assistance aux publics vulnérables que sont les personnes âgées et handicapées, ainsi que les enfants. Si vous désirez vous former, dirigez-vous vers votre centre Pôle Emploi. Sachez également qu’il existe des formations à distance, adaptées à tous!

Le secteur de l’hôtellerie et de la restauration

Si vous êtes dynamique, avez l’esprit d’équipe et de la disponibilité, ce secteur est peut-être fait pour vous. En effet, ces métiers n’exigent pas de grandes qualifications, mais bien une endurance pour résister à des journées sportives. Pour ce qui est de certains métiers de l’hôtellerie, ils requièrent, en général, un niveau de qualification plus élevé. Les jeunes peuvent envisager des professions de commis de cuisine, garçon de café, employé polyvalent de restauration rapide, barman. Une évolution est ensuite envisagée vers des métiers de chef de rang, maître d’hôtel ou chef d’étage.

Il existe encore d’autres professions accessibles sans formation initiale, à savoir, la logistique et le transport, la distribution, la vente en ligne en tant que téléconseiller, ainsi que la défense et la sécurité. Étoffer votre CV sans diplôme au maximum vous paraît toujours impossible ? Que nenni !

Le secteur du commerce

Pas mal de chemin peuvent mener au secteur du commerce. Du CAP au Bac+5, les portes sont largement ouvertes aux jeunes, souvent sociables et accueillants. C’est un secteur qui regroupe plus de 2 millions de travailleurs. La plupart travaille en tant qu’hôte de caisse, vendeur en supermarché ou magasin. Pour ceux qui visent la grande distribution, une formation interne est généralement donnée aux jeunes arrivants.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *